Aider vos enfants à comprendre l’importance de se brosser les dents tout en s’amusant

Par Dr. Pierre Bernier

L’été tire déjà à sa fin. Après les après-midi piscine, les week-ends de camping, les randonnées de vélos, vous commencez à être en manque d’inspiration pour animer vos tout-petits. Voici une activité éducative amusante qui s’étale sur quelques jours et qui permettra à vos enfants  de mieux comprendre l’importance de se brosser les dents. Elle se réalise facilement. D’ailleurs, vous avez probablement déjà tout le matériel à la maison.

Matériel requis :

  • Tube de dentifrice pour enfants avec protection anti-carie
  • Tasse de verre graduée (capacité : 2 tasses)
  • 2 ou 3 oeufs (sans craques)
  • Vinaigre de table
  • Essuie-tout
  • Cuillère à thé
  • Pellicule de plastique
  • Marqueur ou stylo
  • Vernis à ongles transparent

L’objectif de cette expérience est de démontrer aux enfants que les dents, tout comme les œufs, sont fragilisés par les acides et qu’en utilisant du dentifrice, ils protègent leurs dents des caries.  L’expérience démontrera également que les dents sont plus fortes et plus solides quand elles sont protégées par le dentifrice.

Préparation :

  1. Laissez les œufs à l’air ambiant pendant environ 3 heures
  2. Lavez les œufs à l’eau tiède puis séchez-le à l’aide d’un essuie-tout
  3. Videz le tube de dentifrice dans la tasse graduée
  4. Avec votre marqueur ou votre stylo, faites un X sur le côté de l’œuf qui ne sera pas recouvert de dentifrice.
  5. Recouvrez de vernis transparent le X afin de le protéger de l’effet du vinaigre.
  6. Couchez les œufs dans la tasse graduée en prenant bien soin de mettre le X vers le haut. Assurez vous que les œufs ne soient pas directement en contact avec le fond de la tasse.
  7. Recouvrez la tasse d’une pellicule de plastique et rangez la tasse dans un endroit sécuritaire à la température ambiante pour les quatre prochains jours.

Expérience éducative avec les enfants sur la santé dentaire

Expérience :

  1. Quatre jours plus tard, retirez les œufs de la tasse à l’aide de votre cuillère et rincez-les à l’eau tiède pour retirer tout le dentifrice.
  2. Laissez-les œufs sécher pendant toute une nuit sur une surface propre et sèche
  3. Le lendemain, versez dans une tasse en verre propre suffisamment de vinaigre pour recouvrir entièrement les œufs. S’il le faut, placer la cuillère sur les œufs pour les maintenir dans le vinaigre.
  4. Vous pouvez faire remarquer aux enfants qu’il y a des bulles de gaz qui se créent et que ces mêmes bulles vont tenter d’attaquer la coquille des œufs.
  5. Laissez les œufs dans le vinaigre jusqu’au moment où la partie marquée d’un X se ramollisse (environ 7 heures)
  6. Palpez la partie avec le X à toutes les deux heures afin de vérifier l’état des œufs.
  7. Si vous devez vous absenter pour une plus longue période (7 heures), retirez les œufs du vinaigre pendant votre absence et remettez-les dans le vinaigre à votre retour.

Résultat :

  1. Retirez les œufs du vinaigre et rincez-les délicatement à l’eau tiède (attention, la coquille peut être fragile)
  2. Avec vos doigts ou un stylo, cognez la partie avec un X. Celle-ci devrait être molle.
  3. Ensuite, frappez délicatement l’autre côté des œufs. Cette partie devrait être dure et résistante.

Conclusion :

Le dentifrice a solidifié la coquille de l’œuf, comme il le fait avec les dents. Il protège les dents contre les caries.  Quant au côté de l’œuf qui n’était pas protégé par le dentifrice, il a été attaqué par le vinaigre. Il se passe le même phénomène avec nos dents lorsqu’on ne les brosse pas.

Référence : Association dentaire canadienne

À propos

Le Centre dentaire Saint-Basile a été la première clinique dentaire à ouvrir ses portes dans la municipalité de Saint-Basile-le-Grand, sur la rue de Longueuil. C’était le 15 novembre 1979.
 
La mise sur pied du Centre est la concrétisation du rêve de deux jeunes dentistes passionnés, que sont toujours Ghislaine Legendre et Pierre Bernier. Motivés par leur désir profond de proposer des services professionnels dans une ambiance conviviale, les deux dentistes de Saint-Basile n’ont pas tardé à faire leur marque.

Infolettre